XI KANT KONGRESS, XI Congresso Kantiano Internazionale

Hypothèses transcendantales et physiques dans la méthodologie kantienne

Christian Leduc

Edificio: Palazzo dei Congressi
Sala: sala Beccaria
Data: 26 maggio 2010 - 17:00
Ultima modifica: 13 aprile 2010

Abstract

L’usage des hypothèses semble équivoque dans la pensée kantienne. Kant semblerait hésiter entre deux positions : soit intégrer les hypothèses dans l’établissement d’une épistémologie, car elles constituent un instrument de découverte essentiel à certains domaines; soit les rejeter hors de la science en les associant plutôt au domaine de l’opinion et en insistant avant tout sur leurs fonctions polémiques. Dans cette communication, je souhaite montrer que Kant défend l’idée selon laquelle les hypothèses, surtout dans les sciences physiques, conservent une fonction explicative importante. Bien qu’il soit plutôt critique à l’égard d’un emploi transcendantal des hypothèses, Kant admet que la connaissance hypothétique joue un rôle essentiel dans l’établissement d’une méthode de la découverte.