XI KANT KONGRESS, XI Congresso Kantiano Internazionale

« Rien pour nous », « Moins qu’un rêve », « autant que rien du tout » : Le nerf de la Déduction transcendantale des catégories

Antoine Grandjean

Edificio: Palazzo dei Congressi
Sala: sala Rousseau
Data: 26 maggio 2010 - 14:30
Ultima modifica: 13 aprile 2010

Abstract

Il s’agit de dégager la forme argumentative de la déduction transcendantale des catégories, inchangée dans les deux éditions de la Critique de la raison pure. On part de textes présents dans les deux éditions, qui soulignent la nécessité, la difficulté et la structure d’ensemble de la déduction. On montre qu’elle consiste dans l’établissement de ceci, que l’hypothèse d’une conceptualité insoumise au concept, qui n’est en rien contradictoire, aurait toutefois pour conséquence le chaos absolu (« moins qu’un rêve ») d’une phénoménalité qui serait l’apparaître de rien (d’objectif) pour personne, ce que le fait de l’expérience invalide. On souligne enfin que cette argumentation apagogique ne présuppose pas seulement le fait, difficilement contestable, de la phénoménalité pleine, mais aussi une conception peut-être plus problématique du sensible comme diversité pure.